environnement

L’hydrogène

L’hydrogène est un gaz non toxique. Il est également très énergétique : deux fois plus que l’essence et le gaz naturel et trois fois plus que le diésel. Dans des systèmes spécifiques appelés « piles à combustible », l’hydrogène produit directement de l’électricité. Le seul résidu de cette réaction physique est de l’eau pure, sous forme de vapeur d’eau.

 

L’hydrogène peut être produit par électrolyse de l’eau grâce à de l’électricité fournie par les énergies renouvelables. Cet hydrogène, appelé alors « hydrogène vert », devient un vecteur énergétique de stockage qui permet de compenser l’inconvénient de l’énergie solaire ou éolienne : leur intermittence.

 

Le stockage long terme et massif d’énergie par hydrogène repose sur le principe du « cycle de l’eau » : l’énergie renouvelable intermittente (éolienne ou solaire) est utilisée pour « casser » des molécules d’eau (H2O) dans un électrolyseur. L’oxygène est libéré dans l’air et l’hydrogène stocké sous forme gazeuse dans des réservoirs. Puis l’hydrogène alimente une pile à combustible, qui le recombine avec l’oxygène de l’air pour produire de l’électricité et de la vapeur d’eau pure.

 

Renewstable® se base sur ce principe du cycle de l’eau pour produire de l’électricité non polluante, même lorsque les sources d’énergie primaire renouvelable sont absentes.

 

L’hydrogène est un gaz industriel couramment employé et manipulé à grande échelle aujourd’hui dans de nombreux secteurs d’activité. Son utilisation est règlementée et les risques industriels sont maitrisés depuis plus de 100 ans.

À contrario, le « gaz naturel » est polluant. Déjà son approvisionnement est structurellement polluant : exploitation du gaz, liquéfaction, transport à longue distance, etc. Mais aussi ce gaz est composé à 90 % de méthane (CH4).

 

Or le méthane est 25 fois plus puissant que le dioxyde de carbone (CO2) en potentiel de réchauffement global (PRG). À quantité égale, le méthane est donc beaucoup plus puissant en effet de serre que le CO2.

 

En outre, le potentiel de réchauffement du méthane est bien plus fort dans les premières années qui suivent son dégazage. A proportion égale, le CH4 est 84 fois plus puissant que le CO2 sur les premières années, selon les chiffres parus dans le rapport du GIEC.

 

Par conséquent, le « gaz naturel » n’est pas une énergie propre.

impact environnemental

Une centrale Renewstable® a besoin de capter massivement des énergies renouvelables intermittentes pour pouvoir produire de l’électricité propre jour et nuit, toute l’année, avec des performances comparables aux centrales thermiques. Afin de remplacer la centrale de Doniambo, la nouvelle centrale pays doit pouvoir produire jusqu’à 200 MW d’électricité fiable. Ce qui est beaucoup. Par conséquent, une centrale Renewstable® produisant 200 MW nécessite des surfaces au sol totalisant plusieurs centaines d’hectares pour y installer des parcs solaires photovoltaïques et éoliens (le site de stockage et de production de l’électricité ne nécessitant que quelques hectares).

 

La centrale pays CAGOU ÉNERGIES prendra de la place au sol. C’est indéniable. Mais c’est la contrepartie pour alimenter la distribution publique et l’industrie metallurgique avec une énergie propre, locale et compétitive.

 

L’impact environnemental d’une centrale Renewstable® lors de son fonctionnement est réduit. En effet, une chaîne hydrogène est composée majoritairement d’équipements recyclables et permet de limiter l’utilisation de métaux rares ou de substances électrochimiques polluantes. Elle utilise de l’eau, produit de l’oxygène, de l’hydrogène et restitue de l’eau pure en fin de cycle.

 

L’infrastructure prenant place dans des conteneurs, l’installation sur le site est simple et nécessite un génie civil limité. Sans fondations lourdes, l’impact environnemental de l’installation en est d’autant réduit. La conteneurisation permet également de faciliter le démantèlement en fin de vie. Celui-ci aura un impact faible puisque le système est principalement composé de métal, qui sera recyclé au travers de la filière métallique classique (métal commun et platine, recyclables à l’infini). Les panneaux solaires et les éoliennes seront également recyclés selon les filières dédiées, qui existent déjà.

 

En effet, la centrale électrique Renewstable® de Guyane, dont le chantier débute à l’été 2020 (voir la page « RÉFÉRENCES »)  a été reconnue exemplaire sur le plan environnemental par l’administration en charge de l’instruction du dossier d’autorisation et par une ONG locale, membre de la commission d’autorisation.

 

Enfin, selon les sources de l’ADEME, par comparaison avec une centrale au « gaz naturel » assurant un service équivalent, la centrale pays CAGOU ÉNERGIES évite le rejet dans l’atmosphère
363 000 tonnes de CO
2 par an.

HDF ENERGY

20 rue Jean Jaurès - 33310 Lormont - France
Tél. Nouvelle-Calédonie : (+687) 72 28 18 - Métropole : +33(0)5 56 77 11 11

E-mail : contact@cagou-energies.com

© 2020 par Agathe Amato // Tabasko

HDF Energy_bleu vert.png